Infertilité : nouvelles pistes pour comprendre les effets délétères de la chimiothérapie

Infertilité : nouvelles pistes pour comprendre les effets délétères de la chimiothérapie

L’infertilité est un problème de santé publique affectant des millions de couples en France. Parmi les causes possibles, la chimiothérapie a été pointée du doigt comme ayant des effets particulièrement délétères sur la fertilité des femmes comme sur celle des hommes. Comprendre les mécanismes à l’origine de ces effets négatifs est une priorité afin de mieux les prévenir et de restaurer la fertilité chez les survivants du cancer. Dans sa derniére étude, l'équipe "Environnement, Métabolisme, spermatogénèse, pathophysiologie et Hérédité" s'est ntéressée à un récepteur que l’on retrouve sur les cellules germinales masculine à l’origine des gamètes. L’objectif : mieux comprendre son rôle dans l’infertilité causée par une exposition à la chimiothérapie. Les résultats, publiés dans le journal Advanced Science (Thirouard et al.,), ouvrent la voie à une meilleure compréhension de l’infertilité masculine et au développement de traitements pour réduire les risques de stérilité en cas de chimiothérapie.

Cette avancée fait l'objet d'un communiqué de presse INSERM à retrouver ici .

Last modified: 11/21/2022